Cinquante ans : nouveaux projets, tuques et cafés !

Cinquante ans : nouveaux projets, tuques et cafés !

Les quartiers changent, se transforment. Les commerçantes et commerçants déménagent et s’installent ailleurs. Si Montréal vit à l’heure actuelle, sur tout son territoire, des changements rapides et constants, certaines choses résistent toutefois, ne disparaissent pas et s’attachent. Et c’est ainsi qu’avec l’année 2020 vient une grande célébration, le cinquantième anniversaire de notre chère lainerie Lépine, fondée en 1970 par l’homme d’affaires Pierre Lépine et sa femme Claire, puis reprise plus tard par l’aînée de la famille, Lisette Lépine, dont plusieurs d’entre vous vous rappelez certainement.

En avril 2014, Cynthia Bernard redonne un nouveau souffle à cette institution montréalaise : un lifting digne de ce nom. Elle façonne un espace d’artisanat et de création, où cours organisés et discussions spontanées, cafés et thés, emplissent l’espace d’une manière toute nouvelle et absolument chaleureuse, avec des fibres de toutes sortes, parfois toutes récentes ou rétro : de 1970 à aujourd’hui.


Toute l’équipe de la lainerie est en ébullition, plusieurs nouveaux projets sont dans l’air, projets que vous découvrirez, avec nous, au fil des prochains mois. Cinquante ans, cinq décennies : pour le premier projet nous avons fait appel à nos amies designers, tricoteuses et crocheteuses. L’idée est simple, créer un patron inspiré par l’une des cinq dernières décennies, à l’image de notre magasin qui a en mémoire les pantoufles en Phentex, les débardeurs en jacquard rouge, noir et orange brûlé, les robes de mariée en crochet et les chandails over-size, poudrette ou néon, tout en mohair et en câbles.


Le premier de la série, inspiré par la décennie actuelle, fut réalisé par la tricoteuse et podcasteuse (« Procrasknitteuses ») hors pair Camille Descoteaux, qui se décrit sur son compte Ravelry – qu’il vous faut absolument visiter ! – comme une « optométriste à temps partiel, tricoteuse à temps plein ». Elle a créé, pour débuter l’année et les célébrations, la Clovis, en laine « fingering » doublée, une tuque toute simple avec une jolie texture et un bord replié. Ce qui fait la particularité de ce patron, c’est la bordure en jersey qui, au lieu d’être simplement repliée, est attachée à la tuque par les mailles de montage qui sont
relevées, puis tricotées, de sorte qu’il n’y ait pas de couture à faire à la fin.

Nous vous invitons à venir en boutique dans notre nouvel espace café pour admirer la tuque, mais aussi pour toucher la laine utilisée par Camille, un superbe écheveau teint à la main tout droit venu de la microteinturerie des Cantons-de-l’Est Bleu poussière ; une laine nommée « Aries », à 34,50$, un mélange tout doux de laine mérinos (80%), cachemire (10%) et nylon (10%) – pour plus de résistance.

Bleu poussière Aries

Plein de choses sont encore à venir, et nous avons très hâte de les partager avec vous! À tout bientôt, bonne année 2020 et bon cinquantième !

 

Vous pouvez retrouver se patron sur Raverly en suivant ce lien: https://www.ravelry.com/patterns/library/clovis-2

Venez rencontrer Camille à notre événement Clovis le 8 février 2020. Suivez ce lien pour avoir plus de détails: https://www.facebook.com/events/608027313091818/